LE BLOG

Toute l'actualité des CMS et de notre agence web.

Peu de temps après Google Shopping, c’est au tour de Google Apps de passer entièrement au modèle payant pour les entreprises. Google a en effet annoncé le 6 décembre 2012 via son blog officiel l’arrêt de la version gratuite de Google Apps.

 Google Apps standard supprimé

 

Pour résumer, la version standard de Google Apps avait pour avantage de permettre à une société de se doter gratuitement de boites e-mails professionnelles au nom de domaine de l’entreprise et pour une dizaine de collaborateurs.

 

Malgré quelques restrictions comme la limitation d’espace par compte (7Go contre 25Go), l’absence de support ou la présence de publicité dans les e-mails, cette offre répondait à la plupart des besoins des petites et moyennes entreprises.

Pour les mêmes raisons, elle était totalement inadaptée aux moyennes et grandes entreprises qui n’avaient d’autre choix que de recourir à l’offre payante.

 

Pourquoi ce changement ?

On comprend donc facilement les raisons de ce choix. En supprimant cette offre gratuite sur un produit mature et déjà très bien implanté sur le marché, Google s’ouvre un marché colossal avec les TPE qui constituent l’essentiel du tissu économique. Chacun sa longue traine.

De plus, Google Apps for Business est vendu à un prix abordable pour une société (40€ par an et par utilisateur) et ne devrait donc pas freiner les petites structures.

 

Dans la mesure où par le passé cette offre standard avait déjà fait l’objet d’une refonte en passant de 50 comptes à 10 comtpes possibles gratuits, il est finalement pas très étonnant de voir cette offre s’arrêter.

 

Il convient toutefois de noter que les comptes particuliers, Google Apps for Education et Google Apps for Non-Profits eux resteront gratuits.

 

Lire le communiqué de Google (en anglais)

Détails des différentes offres

Nous vous suggérons également...

Télécharger nos livres blancs

livre blanc blog

A chaque marché sont site e-commerce 

Nous vous livrrons tous les secrets pour réussir sa boutique en ligne dans la mode, le sport et les pièces détâchées.