LE BLOG

Toute l'actualité des CMS et de notre agence web.

google-penguin
Image Webrankinfo


Après Panda, Google a choisit un nouveau compagnon. Cette fois-ci c'est le Pingouin qui rejoint la famille de Montain View et pas pour faire de la figuration.

Ambition affichée : moraliser le SEO et notamment sur l'usage des sites de communiqués de presse.

Google Pingouin (Google Penguin) qu'est ce que c'est ?

Contrairement à Panda qui est un filtre appliqué à l'algorithme des robots de Google (Cafeine), Google Pingouin est une mise à jour intégrée.


Qui cible-t-il ?

Les pages suroptimisées et qui traduisent d'un référencement que l'on pourrait donc qualifier de "non naturel".

Il concerne donc avant tout des référenceurs dis "Black Hat". Ce sont des webmaster utilisant des méthodes (la plupart du temps automatisées) visant à contourner les règles de google pour  améliorer le classement de leurs sites  internet dans les résultats de recherche.

 

Certains types de sites comme les sites de communiqués de presse sont notamment ciblés de manière affichée par Google puisqu'ils sont la plupart du temps conçus pour les moteurs plus que pour les internautes.

 

On dirait qu'une page se tourne.

 

Sur quels critères ?

Pour l'essentiel, Google Pingouin semblerait s'attarder sur le netlinking. Même si aucune précision n'a été apporté, il est reconnu par la communauté qu'une grande importance est donnée aux liens menant vers votre site. Il prendrait en compte la thémathique du site et de la page sur lesquels est présent le lien, son ancre (texte cliquable) et le nombre de répétitions de liens identiques sur la toile.

D'autre critères déjà largement connus pour être pris en compte par les robots d'indexation pourraient voir leur analyse être encore un peu plus poussée (les balises Title, H, une trop forte densité de mot clé dans le contenu de la page, une trop forte pression publicitaire au dessus de la ligne de flottaison).

Exemples d'implications

Le sytème de maillage interne : Beaucoup de sites utilisent aujourd'hui des outils automatisés créant automatiquement dans leurs pages des liens sur des mots prédéfinis. Si cela se confirme, la répétition abusive des ancres dans son propre site pourrait au mieux être ignorée voire porter préjudice au référencement.

Le contenu : un trop forte optimisation de la densité de mots clés, des contenus spinnés ou cachés sont autant de pratiques qui seront à utiliser avec encore plus de modération.

Les liens externes : l'échange de liens n'est pas apprécié par Google puisque par définition ce ne sont pas des liens naturels. Et c'est bien évidemment encore plus dommageable si ces liens externes sont fait vers des sites de mauvaise qualité, d'une thématique sans rapport ou pire vers des sites déjà sanctionnés.

Les recours

Pensant aux pauvres webmasters se sentant injustement pénalisés par ce Webspam Update, Google a mis à leur disposition un formulaire de réclamation.

Dans le même temps, pensant aux valeureux webmasters se sentant déloyalement concurrencés et estimant que le petit Pingouin n'a pas fait son office, Google a mis en ligne un formulaire de signalement ou plus simplement de délation.

 

Google Pingouin se veut être un outil de moralisation des pratiques du référencement afin de préserver le contenu naturel et donc pertinent. Pourtant, compte tenu de l'importance de ce genre de décision, il ne faudrait pas qu'il pénalise trop de sites plutôt corrects de ce point de vue or beaucoup s'en plaignent déjà. Le temps nous le dira...

Nous vous suggérons également...

Télécharger nos livres blancs

livre blanc blog

A chaque marché sont site e-commerce 

Nous vous livrrons tous les secrets pour réussir sa boutique en ligne dans la mode, le sport et les pièces détâchées.