LE BLOG

Toute l'actualité des CMS et de notre agence web.

Avant la création de votre boutique en ligne, plusieurs questions reviennent systématiquement de la part des futurs e-commerçants. Cet article a pour objectif de répondre aux différentes questions que vous pouvez vous poser et sera rédigé en 3 temps. 

  • Par où commencer pour la création et le développement de votre site e-commerce ?
  • Comment animer votre boutique en ligne efficacement ? 
  • Comment voir long terme et assurer la pérennité de votre boutique en ligne ?

 

Temps 1 - Je prépare mon projet e-commerce

La réflexion et les choix que vous ferez en amont du projet conditionneront certainement votre réussite future. Voici les étapes indispensables à respecter :

 

Quelle solution e-commerce (CMS) choisir selon vos besoins ?

quel cms choisir pour son site web ou ecommerce

Avant de démarrer votre projet, il faut avant tout vous demander quelle solution e-commerce est la plus adaptée à votre besoin et vos objectifs. Afin de vous faire une rapide idée sur le sujet nous vous avons préparé un petit récapitulatif des CMS opensource les plus populaires sur le marché, par ordre d’importance (source Builtwith.com) :

  • Prestashop : numéro 1 des CMS e-commerce en France, Prestashop est la solution la plus transversale, qui peut être utilisée pour une boutique de petite taille ou par un e-commerçant déjà bien établi.
  • WordPress (via WooCommerce) : le moins cher, la solution est adaptée aux petites boutiques ou aux blogueurs cherchant à vendre un catalogue de produits restreint.
  • Magento : le plus cher, la solution est dédiée aux e-commerçants bien établis disposant déjà de bonnes ressources.

OpenCart : simple de fonctionnement, ce CMS est peu connu et la communauté encore peu active.

Pour plus de précision, notre agence a mis au point un article dédié qui compare les différentes solutions existantes pour la création de votre site vitrine ou e-commerce.

 

Comment vais-je gérer mon site e-commerce au quotidien ?

Avoir une e-boutique, c’est un premier pas pour devenir e-commerçant. Reste à savoir comment entretenir et mettre à jour son site (nouveaux produits, animations, fonctionnalités…) ! Deux possibilités s’offrent à vous pour la création et l’optimisation de votre futur commerce en ligne :

L’externalisation est  souvent choisie pour son ‘’coût homme’’ plus rentable lors d’une création. Il existe différents moyens d’externaliser, la meilleure solution étant celle qui répond au mieux à vos objectifs de délais, réactivité, financiers...

  • Engager un freelance est une première possibilité. Néanmoins, ce dernier n’aura sans doute pas toutes les clés en main pour subvenir à toutes vos demandes. En effet, la création d'une boutique en ligne nécessite différentes expertises complémentaires : de la technique (développeur back et front), du webdesign et du webmarketing (seo et sea).
  • Assurer la pérennité de la boutique en prenant une agence digitale. Dans ce cas, il s’agit d’une volonté de suivi sur le long terme pour votre site. Vous aurez à votre disposition des experts spécialisés dans chacun des domaines nécessaires au bon fonctionnement d’un site e-commerce.

Pour connaître les avantages à vous faire accompagner par une agence digitale, retrouvez notre article dédié à ce sujet.

L’internalisation est une autre solution pour entretenir et mettre à jour votre e-commerce. Son coût homme ne doit pas être négligé si vous souhaitez réellement faire de votre boutique en ligne une source supplémentaire de chiffre d’affaires. Afin de bien s’occuper de votre site internet vous devez avoir en interne plusieurs personnes comme un chef de projet, un développeur, un webdesigner sans oublier un webmarketeur et/ou un rédacteur web.

 

Quel hébergement choisir ?

lagence123 securite

Le choix de l’hébergement de votre boutique en ligne est une étape à ne pas prendre avec des pincettes. En effet, le choix de votre hébergement pourra avoir des incidences sur la vitesse de votre site, ses fonctionnalités et les services d’accompagnements associés. Plusieurs types d’hébergements existent, parmi lesquels :

  • L’hébergement mutualisé : solution la plus économique financièrement, l'hébergement mutualisé implique que vous partagez un espace d’hébergement sur un serveur qui héberge plusieurs autres sites. Les performances associées sont donc potentiellement moins bonnes selon le type de sites avec lesquels vous partagez votre espace. Ce type d’hébergement convient bien à des sites légers et ne nécessitant pas de grosses ressources. Niveau sécurité, il existe davantage de risque car en cas d’attaque de type “Symlink”, le hacker peut prendre potentiellement le contrôle sur l’ensemble du serveur et donc sur tous les sites qui y sont présents.
  • L’hébergement dédié : il s’agit d’un serveur dédié spécifiquement à votre site web. Plus élevé en terme de coûts, ce type de serveur convient aux sites et boutiques en ligne nécessitant des ressources importantes par rapport à leur trafic, leur nombre de commandes, de produits, leurs envois d’emails… De plus, l'hébergement dédié est bien plus sécurisé que le mutualisé, il vous permet d’isoler votre boutique.
  • Le serveur virtuel ou VPS (Virtual Private Server) : une option qui peut présenter un bon rapport qualité / prix. L’environnement est partagé mais uniquement à un nombre limité de sites sur le même serveur, chaque site disposant de la même mémoire et du même espace sur le disque dur du serveur.
  • Le cloud : version améliorée du VPS, le serveur cloud permet d’utiliser les ressources de plusieurs serveurs sur un même réseau.

Le choix de l’hébergement peut donc être compliqué et doit essentiellement se faire selon votre besoin. L’agence123 gère ses propres serveurs, ainsi que la sécurité des sites pour une meilleure réactivité et respect des normes techniques.

 

Que dois-je préparer comme documents avant de concevoir ma boutique ?

Avant de démarrer le travail de conception de votre boutique en interne ou avec votre agence, il est nécessaire de préparer diverses éléments pour faciliter le travail de développement et d'intégration :

  • Le catalogue produit est la meilleure solution afin de répertorier tous les produits que vous souhaitez mettre à disposition en ligne. Organisez-le de façon claire et précise. Il vous permettra en plus d’élaborer par la même occasion votre menu.
  • Vos images des produits présentés dans le catalogue devront aussi être fournies de façon à pouvoir compléter vos fiches produits. Ne lésinez pas sur la qualité, privilégiez un vrai shooting photo avec des images détourées et d’ambiance. En effet, il est fortement recommandé de proposer plusieurs images sur une même fiche produit.
  • Vos descriptions produits sont très importantes pour assurer et répondre au questionnement de vos futurs consommateurs. Une bonne description sur une fiche produit peut rassurer le visiteur et lui servir d’argument afin d’ajouter ce produit à son panier. C’est un vrai travail de rédacteur, en effet nous remarquons très souvent des descriptions qui proviennent du catalogue fournisseur et c’est vraiment dommage. Plus votre discours se démarquera de la concurrence en mettant en avant le ou les bénéfices du produit, plus vous avez de chance de transformer votre prospect en client.
  • Les pages annexes de votre e-boutique ne sont pas à négliger : qui sommes-nous, charte de qualité, paiement sécurisé, livraison… Prenez votre temps, ces pages sont tout aussi importantes pour votre identité de marque et la réassurance client. Elles méritent autant d’attention et de clarté que le reste de votre site e-commerce.

Les éléments qui composeront la réassurance client devront être correctement définis. En effet, la majorité des boutiques utilise fréquemment les basiques : “paiements sécurisés”, “livraison gratuite”, “service client”… Mais même ici vous pouvez faire la différence ! En fonction de votre activité, il est parfois préférable de miser sur des avantages concurrentielles biens spécifiques comme des garanties, des chartes d'éco responsabilité, des politiques de retour simplifiées...

A noter que se faire accompagner par une agence de référencement permettra d'optimiser ce contenu pour un meilleur positionnement sur Google.

 

Quels modes de paiement proposer aux clients ?

Custom Payment page

Image de marque, communication, vous allez sans doute travailler sur différents axes pour vous faire connaître mais il faut garder en tête que le principal but de votre boutique en ligne est de vendre des produits ou des services. Il est donc essentiel de proposer différentes modalités de paiement à votre clientèle ! Nous avons l’habitude de recommander à nos clients les modes suivants :

  • Accepter les paiements par CB : Pour un e-commerçant, pouvoir accepter des paiements par carte bancaire est indispensable pour le développement de son activité. Cela implique souvent de mettre en place un contrat de vente à distance (VAD) avec une banque. Pour des questions de coûts et de simplicité, d’autres solutions sans contrat VAD existent et offrent une alternative aux solutions bancaires classiques comme Payplug dont nous avons consacré un article.
  • Accepter les paiements par Paypal : extrêmement populaire, accepter les paiements via Paypal est la garantie de ne pas perdre les clients ne jurant que par ce mode de paiement.
  • Accepter les paiements par chèque ou virement : bien que moins utilisés, ils n'en restent pas moins une solution indispensable à proposer.

 

Quels transporteurs proposer aux clients ?

Le choix du transporteur est crucial, il faut donc informer correctement votre clientèle sur les tarifs de livraison en fonction du poids, du prix ou de la zone de livraison du colis. Les critères pour définir votre transporteur doit répondre à certaines logiques de base :

  • Livraison en 24/48h : plus coûteuse, mais indispensable aujourd’hui pour vos clients les plus pressés
  • Livraison en 3 à 5 jours : peu coûteuse (voire gratuite), mais attractif pour vos clients qui recherche le prix
  • Livraison en point relais : favorisée par les personnes ne pouvant pas réceptionner leur colis chez eux ou au travail durant la journée
  • Livraison en magasin (ou Click & Collect) : facilite la proximité avec vos clients et draine du trafic dans vos boutiques physiques
  • Livraison par coursier : de plus en plus tendance dans certaines grandes villes comme Paris, ce mode de livraison permet de se faire livrer dans la journée  

Côté e-commerçant, le choix du transporteur est souvent lié au secteur et au type de produits que vous vendez. Mais en règle générale, il ne faut pas hésiter à proposer plusieurs transporteurs afin d’augmenter vos chances de conversions.

Côté consommateur, tout va dépendre du besoin à l’instant T ! En effet, certains vont rechercher le prix et ne voudront pas payer un frais de port important. D’autres, plus pressés seront prêts à mettre le prix afin d’être livré rapidement.

N’oubliez pas de proposer le suivi du colis à vos cyber-acheteurs et n’hésitez pas à proposer des options comme la livraison le samedi, la montée à l’étage (produits lourds ou imposants)...

 

Quels services pour se différencier de la concurrence ?

A moins que vous évoluiez dans un secteur de niche, vous allez être soumis à la concurrence. Afin de faire la différence au moment de l’achat, vous devez proposer des services qui poussera votre clientèle à vous choisir plutôt que votre concurrent. Parmi les options de différenciation, divers types de services reviennent de manière systématiques tels que :

  • l’origine et les garanties : cela permet d’informer avec transparence sur la provenance du produit et les conditions de garantie produit
  • les retours gratuits : l’acheteur pouvant être indécis, proposer ce service permet de pousser à l’achat. Dans le secteur de l’habillement où il est souvent important d’essayer le produit, ce service est très proposé.
  • le retrait en magasin/point relais : donner le choix à son client du lieu de livraison est important. Si vous disposez de points de vente physique, cela peut être une bonne astuce pour créer du trafic en magasin.
  • la livraison gratuite ou franco de port : service incontournable, proposer la livraison gratuite ou à partir d’un certain montant est un vrai élément de conversion, et peut également être une astuce pour faire gonfler votre panier moyen !
  • l'emballage cadeau : lors des fêtes de Noël par exemple, ce service est une aubaine pour les retardataires ou les personnes ayant aucune affinité avec les paquets cadeaux.
  • les échantillons gratuits : lors de la validation du panier, vous pouvez proposer un ou plusieurs échantillons afin d’inciter un client à recommander sur votre boutique en ligne.

Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive car chaque secteur peut avoir ses propres avantages concurrentiels ou services. Il est essentiel de les mettre en avant tout au long de la navigation de l’internaute afin de le rassurer jusqu’à l’acte d’achat.

 

J’ai déjà un ERP pour ma boutique physique, puis-je le connecter à ma future boutique ?

raisons connexion erp ecommerce lagence123 blog entete

Certains e-commerçants possèdent un logiciel de gestion (ou ERP) indépendants à leur site e-commerce. En effet, les ERP permettent de gérer les factures, la base clients... mais surtout leurs stocks. Il est donc fortement recommandé de synchroniser votre eboutique avec votre logiciel de gestion. Il permettra de créer des échanges automatiques en temps réel entre vos commandes, vos produits, vos stocks, vos factures...

  • Échanges de la boutique vers l’ERP :  les commandes faites en ligne sont directement envoyées à votre logiciel de gestion afin de pouvoir traiter dans celui-ci la préparation de la commande et l’édition de la facture.
  • Échanges de l’ERP vers la boutique : ils permettent de gagner un temps précieux en envoyant automatiquement dans votre e-commerce vos différents produits, leurs prix, le montant de l’écotaxe, les stocks, les factures client et le suivi des colis.

De la même manière, si vous disposez d’un outil de CRM pour gérer votre base de données, il peut être intéressant de le connecter à votre boutique en ligne ou votre solution d’emailing.

Retrouvez notre article de blog sur les 5 avantages à connecter votre ERP à votre boutique en ligne.

 

Ces étapes sont importantes pour bien cadrer votre projet et se lancer sur de bons rails. Prochainement, nous verrons quoi faire pour animer votre boutique en ligne, mieux convertir et assurer la pérennité de votre boutique. 

Nous vous suggérons également...

Télécharger nos livres blancs

livre blanc blog

A chaque marché sont site e-commerce 

Nous vous livrrons tous les secrets pour réussir sa boutique en ligne dans la mode, le sport et les pièces détâchées.