5 étapes clés pour booster son référencement naturel

Aucun doute sur le sujet ! La première source d’acquisition de trafic qualifié provient des moteurs de recherche, dont 90% de Google. Il existe différentes solutions pour que les internautes visitent votre site, mais la plus pérenne reste le référencement naturel (SEO = Search Engine Optimization) d’où l’intérêt d’optimiser au maximum votre site internet ou e-commerce pour les moteurs de recherche. Voici donc, 5 étapes clés, pour booster votre référencement naturel.

 

1. Mots-clés : définissez votre stratégie de référencement

 strategie referencement mots cles keyword planner

Cette étape est la plus importante lorsqu'on souhaite définir une stratégie de référencement naturel efficace, mais comment s’y prendre ? D’abord, définissez une première liste de mots-clés en fonction de votre activité, de vos produits ou services, votre emplacement, ainsi que de vos concurrents. A titre d’exemple, voici ce que ça pourrait donner pour un commerce de robe de soirée :

  • robe de soirée, robe de cocktail, robe de cérémonie, robe de bal...
  • tenue de soirée, tenue de cocktail...
  • habit de soirée, habit de cocktail...
  • acheter robe de soirée, acheter tenue de cocktail...
  • mot-clé +pas cher +marque +modèle +couleur +type (courte, longue, habillée...) +localisation

Une fois que vous avez listé l’ensemble de vos mots-clés, vous pouvez utiliser l’outil de planification des mots-clés (ou Keyword Planner) qui vous suggérera de nouveaux mots-clés. Maintenant que votre liste est complète, il va falloir les sélectionner en fonction :

  • du volume de recherches mensuelles (cf. capture image ci-dessus).
  • de votre positionnement actuel.

Attention, nous vous conseillons vivement de retirer les requêtes trop généralistes, souvent constituées d’un mot clé et dont le volume de recherches est très élevé. En plus d'être difficile de se positionner dessus, du fait qu’elles soient très concurrentielles, le trafic généré sur votre site internet ou e-commerce ne sera pas qualifié.

Enfin, si vous êtes un artisan avec une zone de chalandise réduite, ou un e-commerçant avec des boutiques physiques dans plusieurs villes, pensez local. Pensez à ajouter dans votre liste de mots-clés la notion de géolocalisation. Par exemple, dans l’image ci-dessus, nous avons fait le test avec la requête “blouson cuir moto paris” dont le volume mensuel est de 10 recherches par mois. Certes, c’est peu ! Mais, la qualité de son trafic est importante c’est pourquoi il faut multiplier ce type de requête. Dans l’univers du SEO, cette technique est appelé la “longue traîne”*.

 

2. Cocon sémantique : optimisez votre arborescence

 cocon semantique architecture site internet

Avant de se concentrer sur la façon d’optimiser son arborescence, retour sur une expression souvent utilisée dans le jargon des référenceurs SEO : “le cocon sémantique”.

Un concept basé sur le maillage interne* de votre site internet et sur le contenu de vos pages web. L’idée est d’avoir des pages satellites qui vont amener l'internaute vers une page clé comme par exemple le formulaire de contact. Voici comment nous pourrions représenter ce mécanisme de cocon sémantique :

 cocon semantique exemple

Vous avez établi une liste de mots-clés par priorité, univers thématiques et sous-catégories... il est temps de vérifier ou définir l’architecture de votre site internet ou e-commerce.

En tant qu’agence web, nous remarquons souvent qu’un site internet est conçu par rapport au catalogue de produits ou services. Mais pour être plus efficace, nous vous conseillons de faire un compromis entre l’expérience utilisateur et le référencement naturel. Comment procéder ?

Il suffit de créer l’architecture de votre site web ou e-commerce en fonction de la demande et non de votre offre. Le volume de recherches données par Keyword Planner (cf. partie 1) est un bon indicateur pour classer par ordre d’importance ses rubriques ou onglets par catégorie et sous-catégorie.

Comment bien nommer vos catégories ? Imaginez que vous vendiez des produits frais en ligne et que votre catalogue se compose de 4 rubriques principales : épicerie, fromage, viande et charcuterie. Pour optimiser au mieux votre référencement naturel, pensez à insérer les mots-clés directement dans vos noms de catégories et sous-catégories. Prenons l’exemple de la rubrique “viandes” :

 categorisation semantique menu site ecommerce

Attention, lorsque vous renommez vos catégories, vos produits ou tout autre élément susceptible de modifier vos URLs, certains CMS (solution de création de sites web) ne gèrent pas la redirection d’URLs, soit un risque élevé d’erreur 404 (page inaccessible). C’est pourquoi, l’agence123 vous conseille de faire appel à une agence web spécialisée en référencement.

 

3. Contenu : structurez vos pages pour les robots

 structure page robots serp

L’une des questions qui revient sans cesse est la taille de la rédaction du contenu, souvent définie en nombre de mots, cette dernière peut varier entre 400 et 2 000 mots. Nous remarquons que les articles de 2 000 mots sont mieux positionnés que les textes courts. En revanche, tous sujets ne méritent pas autant de lignes donc en fonction de l’objectif, 400 à 500 mots peuvent suffire amplement.

Maintenant, voyons comment structurer une page pour Google et ses bots. Pensez toujours à votre objectif, puis définissez un mot-clé et différentes expressions clés autour de celui-ci. Attention, ne rédigez pas que pour Google, votre article doit être de qualité pour intéresser les lecteurs et avoir des visites. N’oubliez jamais, qu’un article ou une page correspond à une thématique avec un mot-clé principal ! Voici quelques étapes pour bien structurer votre article :

  1. Choisissez un titre accrocheur qui résume bien votre sujet, insérez votre expression clé et n’hésitez pas à utiliser un premier mot qui incite à l’action comme : Découvrez, 10 raisons, Comment... Le titre ne doit pas excéder 65 caractères au risque de ne pas être entièrement affiché et lisible sur les moteurs de recherche.
  2. Utilisez les balises “Hn” (h1, h2, h3...) pour hiérarchiser votre contenu. Le h1 est dédié au titre de l'article et ne doit apparaître qu’une seule fois par page. Les sous-titres doivent-être des h2 et ainsi de suite. Pensez à placer vos mots-clés dans le titre, les différents sous-titres et dans les premières lignes qui suivent un titre.
  3. Placez des liens avec parcimonie dans vos textes en utilisant des ancres optimisées pour améliorer votre maillage interne. Au lieu de créer un lien via une ancre sur votre nom de domaine ou entreprise, utilisez des mots-clés utiles à votre référencement comme par exemple : agence web prestashop et renvoyez le lecteur sur une page dédiée qui traite du sujet.
  4. Illustrez votre article avec des images pour faciliter la lecture et pour imager une idée difficilement explicable avec des mots. Attention les images ne sont pas lues par les robots d’indexation, c’est pourquoi il faut toujours définir la balise “ALT” avec une expression clé. Pour plus de poids au niveau référencement, placez l’image après un titre h1, h2 ou h3 qui contient le mot-clé similaire.
  5. Optimisez votre URL en reprenant votre titre et ainsi votre mot-clé principal puis remplissez votre balise Titre (< 65 caractères) et Méta Données (< 156 caractères) pour augmenter votre taux de clic (CTR) et insérez vos mots-clés pour augmenter votre impact auprès des robots d’indexation.

N’oubliez pas la dernière phase après publication de votre article ! Partagez-le sur vos réseaux sociaux et répondez aux commentaires de vos lecteurs.

 

4. Backlinks : on ne le répétera jamais assez !

 backlinks referencement majestic

Les backlinks sont des liens positionnés sur des sites ou annuaires externes à votre site et qui renvoient sur votre article ou page. Google apprécie énormément ces liens entrants, à condition d’être de qualité. Pour qu’un backlink soit pertinent, il faut que le site, blog ou annuaire qui partage votre contenu traite de sujets similaires à votre activité.

Plus votre article sera intéressant et utile, plus vous avez de chance qu’il soit partagé par des influenceurs de votre secteur. Voici 4 moyens efficaces pour obtenir des backlinks de qualité :

  1. Les réseaux sociaux : bon moyen de promotion pour que votre contenu soit relayé sur les différentes plateformes sociales comme Twitter, Facebook, LinkedIn...
  2. Partenariat avec un influenceur : si vous trouvez un partenaire type blogueur qui traite des mêmes sujets que vous ou en lien avec votre activité, la mise en place d’un partenariat pour échanger des contenus ou des liens optimisés s’avèrent judicieux.
  3. Commentaires dans les forums d’entraide : vous n’êtes pas les seuls à chercher des réponses, c’est pourquoi il peut-être utile de répondre sur un forum de qualité si votre dernier article apporte une solution au questionnement d’un internaute.
  4. L’affiliation : technique marketing payante permettant d’obtenir des liens sur de nombreux petits sites internet dans le but de promouvoir une activité, un produit, un service ou un contenu de qualité.

Gardez en tête qu’un bon lien doit-être intégré dans un contenu de qualité avec une ancre optimisée à l’intérieur d’un texte. Pour connaître l’ensemble des liens qui pointent sur les différentes pages de votre site, il existe différents outils comme Majestic (solution payante et leader mondial du marché) ou Google Search Console (solution gratuite de Google). Découvrez notre dernier article qui aborde le sujet du netlinking : 4 tendances SEO pour cette fin d’année 2017.

 

5. Google Search Console : l’outil indispensable !

utilisation outil google search console

L’outil gratuit Google Search Console, anciennement Google Webmaster Tools est indispensable à tout webmaster et référenceur qui souhaite construire une réelle stratégie de référencement naturel. Ses atouts sont multiples, car il permet de :

  • visualiser la façon dont les pages de votre site internet sont vues par les internautes dans les résultats de recherche.
  • analyser votre trafic de recherche en fonction de divers critères et notamment par quel mot-clé l’internaute a accédé à votre site web.
  • connaître tous les backlinks, c’est à dire l’ensemble des liens qui pointent sur votre site internet.
  • identifier tous les liens internes qui relient les pages de votre site entre elles, ce qui permet d’optimiser votre maillage interne.
  • relever les erreurs d’affichage et d’ergonomie de votre site web sur mobile.
  • contrôler la bonne indexation de vos pages par les robots de Google.
  • lister l’ensemble de vos erreurs d’exploration sur ordinateur et smartphone (pages 404, erreur serveur...).
  • voir les statistiques d’exploration par les robots de Google, c’est à dire le nombre de pages explorées, la quantité de kilo-octets téléchargée et le temps de chargement d’une page par jour.
  • tester le fichier robots.txt qui permet d’indiquer à Google les pages que vous ne souhaitez pas qu’il parcourt.
  • envoyer un ou plusieurs sitemaps à Google pour qu’il comprenne davantage l’architecture de votre site web et l’indexe plus rapidement notamment quand celui-ci vient d'être mis en ligne.

Vous pouvez jumeler votre Search Console avec Google Analytics via le panneau d’administration afin de compléter vos analyses de trafic. Une fois connecté à votre Analytics, il suffit de vous rendre dans la colonne de gauche, onglet “ACQUISITION”, puis “Search Console” afin d’avoir des éléments d’informations supplémentaires. Sachez, qu’il existe un outil similaire gratuit au Search Console de Google pour Bing et Yahoo : Bing Webmaster Tools.

 

 

L’agence123, agence de référencement naturel et experte en webmarketing, vous accompagne dans votre stratégie d’acquisition de trafic qualifié.

 

*longue traîne : il s’agit d’une expression composée de plus de 3 mots-clés dont le nombre de recherches faites par les internautes est plus faible, mais plus facile à se positionner du fait d’une concurrence moins accrue. Le trafic en provenance de la longue traîne est souvent plus qualifié.
*maillage interne : il correspond à l’organisation globale des liens internes présents dans votre site web. Il permet de faciliter la navigation de l’internaute et de simplifier son passage d’une page à l’autre au sein même de votre site internet.